Oiseau de malheur – Johanna Sinisalo

oiseau de malheur

Un jeune couple part faire de la randonnée en Nouvelle-Zélande et en Australie. Lecture sans doute dû à un brin de nostalgie de ma part. Une envie de retrouver l’Océanie. La construction particulière du roman lui donne un rythme fou. Les deux protagonistes prennent tour à tour la parole, les allers-retours entre passé et présent s’enchaînent, récit de voyage et états d’âmes de chacun se tiennent la main au fil des pages. L’effort physique, le retour à la nature, sortir de la société de consommation, veiller à préserver l’écosystème dans lequel on est juste de passage, se surpasser, se découvrir, avaler les kilomètres, la vie sauvage sont au coeur de ce roman. Tout ce que j’aime en somme.
Dans ce registre, aucun livre n’a encore surpassé le très prenant Wild mais j’ai quand même beaucoup aimé parcourir ce bout de chemin avec Heidi et Jyrki.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s