Jacques Brel : « On est fait pour vieillir, et non mourir, qui veut dire s’arrêter » – entretien avec Jacques Chancel

Je rentrais de chez ma grand-mère, j’étais fatiguée mais j’ai écouté jusqu’au bout Jacques Brel parler de l’enfance, de l’immobilisme, de ses rêves qu’il faut poursuivre encore et encore. Tout ça avec son humilité folle, comme à son habitude. Allez, toi aussi viens reprendre quelques cuillère d’envie de vivre en l’écoutant 😉 !

« L’argent fige les hommes, les rend immobiles, or un homme c’est fait pour être mobile, ça je suis sûr de ça, je suis incapable de vous le prouvez mais je suis sûr de cela. Un homme c’est fait pour bouger, c’est pas fait pour s’arrêter, c’est fait pour continuer. Et pour mourir en mouvement éventuellement. Tout le malheur vient de l’immobilité. Toujours. On use les choses en étant immobile. »

« Quel est votre idéal ? C’est essayer, je crois que c’est ça, essayer, c’est tenter, c’est essayer » [et tout ce qui suis cette phrase toute simple mais qui dis tout, un bonbon à laisser fondre sur la langue…]

Publicités

Un commentaire

  1. Mokamilla · août 24, 2015

    Alors lui, je l’aime d’amour.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s